Pas comme un lundi

16/02/2015 19:21

Ce qu’il y a de bien chez CSLI, c’est que l’expression “ça va comme un lundi” ne tient pas. En effet, le premier jour de la semaine est dédié aux nouveaux arrivants, comme moi, il y a 15 jours. Présentation de l’école, test du niveau, etc. D'après vous, que font les autres  élèves ? Ils scrutent les petits bleus, pardi ! On l’a tous fait à l’école. Un sentiment de supériorité t’envahit lorsque tu vois à quelle sauce vont être mangés les p’tits nouveaux ! Et dire que je suis passé par là…

J’aime beaucoup aussi le “what did you do this week-end?” commun à tout début de consersation. Les uns sont allés visiter Victoria sur l’ile de Vancouver, au passage, Victoria ville de 78 000 habitants est la capitale provinciale de la Colombie-Britannique. Ce n’est pas  Vancouver. "Eh guys", on devrait jumeler Victoria et Tulle, ils ont des points communs ! ;) D’autres sont montés à Whistler, la station de ski des JO de 2010. C’est à environ une heure de Vancouver. D’autres sont restés « relax » et d’autres ont fait d’autres choses, je n’ai pas pu tout répertorier… Mais, personne, semble-t-il, n’est allé à UBC ce week-end ! Pas grave, le soleil m’a accompagné toute la journée, je comprends à présent pourquoi les Egyptiens ou les Incas l'adoraient, moi, je le vénère !

Je commence vraiment à prendre mes marques ; je n’ai pas négligé de « checker » mon "Friday free". J’ai choisi la visite à Whistler, mais pour l’instant, elle est full, j’attends un désistement ! Il y a environ 80 élèves présents, c’est possible qu’il y en ait un qui renonce. De toute façon, ce sera pour le vendredi suivant. Sinon, j’ai quand même fait ma petite gaffe : j’ai oublié qu’il y avait des tests de 8 h à 9 h, aussi, je suis rentré sans ménagement dans la salle de cours pour poser mon sac… Aie ! Pris par la patrouille dénommée Iva ! Le doigt en croix sur la bouche, elle m’invite soigneusement à revenir un peu plus tard. Finalement, elle est cool Iva, il y a une dizaine de jours, je serais passé à coup sûr en commission de discipline. J’aurai même peut-être écopé de deux mois de suspensions. Avouez que cela aurait dommage pour moi !

Hier en rentrant de ma balade du dimanche, je me suis arrêté dans  un grand magasin (personne ne se pose ici la question s’il faut travailler ou pas le dimanche, c’est à priori un jour comme les autres), il y avait plein de petits trucs sympas à acheter. Sauf, qu’aucun ne portait de prix, donc fort, logiquement ET vous auriez fait la même chose à ma place, je suis allé voir le "guy" (j’essaie toujours de prendre celui qui a une bonne tête au cas ou mon accent me trahirait). Je continue donc LOGIQUEMENT, je lui demande combien ça coûte en lui montrant les deux ou trois trucs que je souhaitais acheter. Et là, il me dévisage, un peu comme si je lui avais demandé de traverser le désert à cloche-pied. Et même à reculons, tant son regard paraissait dubitatif. Je me retourne à gauche puis à droite au cas où il aurait vu un personnage portant le masque de Scream dans mon dos avec un poignard, ce qui expliquerait sa paralysie momentanée. Eh bien non ! Rien de tout ça, pas de «serial killer», pas d’asile psychiatrique, non, tout était dans l’enseigne du magasin : «Dollar Tree». Le concept est que chaque article est vendu 1$... « Ben je ne savais pas guy ! Sorry », mais je suis content, car ce n’est vraiment pas cher !

Pour moi, Dollar Tree, c’est quand même un nom en bois !

Je sympathise vraiment avec Alexandro, c’est un « P… de good guys ». J’aime bien être avec lui. Il me parle de son Brésil qui est différent des autres brésiliens présents (la plupart viennent du sud, Sao Paulo, Santos, etc.), car lui il est d’Amazonie, près de Manaus. Il me raconte et ça me plait. En ce qui concerne son anglais, il est bien meilleur que le mieux aussi j’ai l’impression qu’il est ma locomotive et ça m’aide vraiment. Aujourd’hui, nous étions au Starbucks, oui, je sais c’est mon siège officiel ici à Vancouver. Il m’a dit que je m’améliorais (j’ai compris ;). Cette petite phrase fut importante pour moi, ça m’a donné envie d’être encore meilleur et d’en faire davantage. "Obrigado" Alexandro. Mark notre prof d’aujourd’hui était excellent (Kara faisait passer des examens). C’était moins scolaire et plus dans la compréhension avec des petits trucs à retenir afin de mieux comprendre les conversations. Cela m'a plu, c’était aussi une leçon intéressante pour moi.

Enfin, on n’a pas totalement résolu le problème du bus avec Alexandro. Le 49 et le 41  sont blindés tous les matins et ça commence à nous énerver. On arrive juste à l’heure en cours alors que l’on prend beaucoup de temps. Bref, on a décidé de changer de bus. Chez Benita, on se trouve au centre de notre troisième ligne (de bus), elle se nomme (très logiquement) la 8 ! On va la tester, celle-ci doit nous mener directement à l’école.

Parfois, on ne peut échapper à son destin ;)

 

Précédent

Contact

Hi Vancouver

© 2015 Tous droits réservés.