Toute la pluie tombe sur moi... et les autres !

06/02/2015 20:33

Ne vous inquiétez pas, on a tout le temps d’aborder des  sujets comme “ma famille d’accueil”, “à quoi ressemble Vancouver”, “qu’est-ce qu’il se passe ici ?”, que font les ours et les caribous actuellement “, comment va Iva la Diva ?”, etc. Je préfère évoquer un sujet qui fait parler les gens, régulièrement, quel que soit le lieu ou vous vous trouvez, quel que soit le niveau d’intégration, vous avez compris il s’agit de la météo !

Pourquoi ? Parce que les Vancouverites commencent à se préoccuper du ciel qui desserve des tonnes d’eau sur des types qui n’ont rien demandé dont je fais partie ! Depuis mon arrivée le 31 janvier, tard le soir, c’est bien simple : il pleut sans répis ! Seule satisfaction pour moi, j’apprends plein d’expressions assez rapidement. Hormis le célèbre it’s raining (sans les hommes), il y a, “it’s rainny (c’est pluvieux), It’s pouring (dois-je traduire ? Eh bien oui, car ça veut dire il pleut des cordes) on peut dire aussi : it’s raining cats and dog (encore des cordes et pas nos petits animaux préférés). Pour ma part, j’aime bien le, “It’s pouring with rain” ! c’est un peu comme la pizza royale, il y  a tout dedans, ça signifie, il pleut à verse à Vancouverse… Petite blague histoire de ne pas perdre le moral.

Tiens, message à mes lecteurs Bretons ou Biarrots, “there are worse than you in the world” (il y a pire…). Ne taquinez plus jamais nos amis, ici il pleut même dans le métro douze pieds sous terre. J’ai aussi une pensée émue pour les Toulousains depuis que je sais que Flood veut dire inondation. « Hey Toby come on and play with the Canucks !» Hormis le fait que ce soit très désagréable dès que tu pointes le nez dehors, je trouve que la météo a déjà fait des dégâts chez les Canadiennnes et Canadiens. En effet, même si la mode peut tout se permettre (mais, n’est pas London qui veut), ici “all people put boots” , mais pas des Timberland ou autres, non les bottes en plastoc de chez Aigle chez nous, ou d’ailleurs chez eux. Pour les femmes, ça peut aller si on considère que c’est top pour les bobos vancouverites, mais alors pour les Guys… c’est la cata (voir photo) ! Petites, courtes, montantes, vertes de préférence, tout y passe. Il sommeille un Davy Crockett dans chaque Canadien, c’est sûr.

En même temps, il pleut tellement que c’est pratique quand tu vas te coucher, avec cette pluie tu dois avoir de l’eau sous le lit…

Deuxième influence notable pour moi : cette moche météo a généré la plus grande colonie de mythos jamais croisés dans ma vie ! Pourquoi ? Tous les habitants me disent que c’est bizarre, que la semaine dernière il y avait un grand soleil, “the sun shine quoi !” Alors là, je ne les crois pas une seconde. Je m’attends même à ce que quelqu’un me tape sur l’épaule pour me dire, “Hey guy, It will rain untill march 27”, et moi d’ajouter, “27 included?” Histoire de me préserver une journée sans pluie…

Donc résumons : depuis le jour où je suis arrivé, il pleut des chats et des chiens et ça va durer encore 40 jours… Dire qu’il n’y a même pas d’arche pour m’abriter de ce déluge…

À part ça, la journée a été courte ; j’avais choisi l’option “reading compréhension” avec énormément de vocabulaire. J’ai l’impression d’avoir bien travaillé et surtout d’avoir mieux compris. Je suis fier aussi, car Scotti my teacher est venue me voir pour me demander un conseil ! C’est énorme, non ? J’étais vraiment trop fier. Sauf qu’elle devait envoyer un message en Français et elle hésitait entre “Voici” ou “je vous présente» comme intro. Alors, devinez quoi ? Je me suis mouillé bien sûr : je lui ai dit, “je vous présente…” c’est la classe !

C’est l’heure du week-end, je vous embrase tous, et je vais continuer à vivre ma vie ici à Vancouver. Je crois que je vais faire un peu de shopping, vous vous en doutez : j’ai du liquide sur moi !;) 

 

Précédent

Contact

Hi Vancouver

© 2015 Tous droits réservés.